Dates clés

L’usage excessif de pesticides menace directement notre santé et notre environnement. Il provoque des dommages à de nombreuses espèces d’une importance capitale pour notre écosystème, comme les papillons, les abeilles, les oiseaux, les hérissons… Nos ressources en eau sont également impactées.

 

La Wallonie se dote progressivement des moyens nécessaires afin de restreindre ou interdire l’usage des pesticides particulièrement préoccupants :

Depuis le 12 septembre 2008 : Zéro phyto dans les bois et forêts

L’utilisation des herbicides, insecticides et fongicides est subordonnée à l’agrément des produits.

L’utilisation d’herbicides en forêts est limitée et réservée pour :

  • lutter contre la fougère aigle ou la ronce dans les jeunes plantations ou régénérations naturelles (elle n’est pratiquée que durant une à trois années sur toute la durée de vie du peuplement qui dure de 120 à 140 années) ;

  • lutter contre les graminées lors du boisement de terres agricoles si les plants ont moins de trois ans ainsi que dans les pépinières accessoires des bois et forêts, dans les vergers à graines et les parcs à pieds mères (art. 3 du code forestier) ;

  • lutter contre les espèces exotiques envahissantes, si la surface à traiter dépasse 5 ares et ce pour des motifs de conservation de la nature.

Pour plus d'informations, consultez l'article: Peut-on encore utiliser des pesticides en Forêt ?

Depuis le 13 juin 2013 : Conditions de stockage des PPP à usage professionnel 

Des normes en matière de stockage des produits phytopharmaceutiques ont été fixées par la Wallonie.

Les conditions varient en fonction de la quantité de PPP présent dans le dépôt.

 

Pour connaitre ces conditions de stockage des PPP à usage professionnel cliquez ICI

Depuis le 1er juin 2014 : Zéro phyto sur les trottoirs et sur toutes les surfaces imperméables reliées aux égouts, de l'espace public

Depuis le 1er juin 2014, il est interdit de traiter chimiquement les surfaces imperméables (terrasses, pentes de garages, allées...) reliées au réseau de collecte des eaux pluviales.

 

Pour plus d’informations, consultez la page « Interdiction d’utiliser des pesticides sur les surfaces imperméables reliées au réseau de collecte des eaux pluviales ».

Des alternatives existent ! Consultez la brochures: "Comment entretenir son trottoir sans pesticides"

En cliquant sur les liens ci-dessous, vous trouverez :

 

Depuis le 1er septembre 2014 : Zéro phyto sur toutes les surfaces imperméables reliées aux égouts

Depuis le 1er septembre 2014 : Zéro phyto le long des cours d'eau, des surfaces imperméables et des talus

 

Depuis le 1er septembre 2014, il est obligatoire de respecter des zones tampons (zones non traitées) le long des cours d’eau, des surfaces imperméables et des talus reliés au réseau de collecte des eaux pluviales.

Pour plus d’informations, consultez la brochure « Protéger notre eau des pesticides ».


Une zone tampon devra être respectée :

  • le long des eaux de surface sur une largeur minimale égale à 6 mètres et ne pouvant être inférieure à celle définie dans l’acte d’agréation de chaque produit phytopharmaceutique ;

  • le long des terrains revêtus non cultivables (surfaces imperméables ou peu perméables telles que voiries, trottoirs, pavés, graviers,...) reliés à un réseau de collecte des eaux pluviales (ex. : grille, avaloir, filets d’eau,...), sur une largeur d’un mètre ;

  • en amont des terrains meubles non cultivés en permanence (ex. terrains vagues, talus,...) sujets au ruissellement en raison d’une pente supérieure ou égale à 10% et qui sont contigus à un terrain revêtu non cultivable relié à un réseau de collecte des eaux pluviales, sur une largeur d’un mètre à partir de la rupture de pente.

Pour plus d'informations sur les zones tampons, consultez la brochure Guide des zones tampons et des mesures anti-dérive à respecter en Wallonie

Depuis le 1er juin 2015, manipulation et stockage des PPP et gestion des effluents

 

La Wallonie a fixé des normes relatives à la manipulation des PPP afin d’éviter des contaminations accidentelles de l’environnement.

Pour connaitre les mesures qui concernent la manipulation des PPP, avant et après application, ainsi que la gestion des effluents phytopharmaceutiques (fonds de cuve, ...) cliquez ICI

Depuis le 25 novembre 2015, obligation pour les professionnels d'avoir une phytolicence !

Depuis le 25 novembre 2015, tout utilisateur, vendeur ou conseiller de produits phytopharmaceutiques (y compris les biopesticides ou produits utilisables en agriculture biologique) à usage professionnel doit posséder une phytolicence.

 

L’objectif de cette mesure est de réserver les manipulations de produits phytopharmaceutiques aux personnes ayant les connaissances requises, ce afin de limiter autant que possible les risques que peuvent présenter ces produits sur la santé humaine et animale et sur l’environnement.

Depuis le 1er juin 2017, interdiction d'utilisation des produits contenant du glyphosate pour les particuliers ! 

Depuis le 1er juin 2017, l’utilisation des produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate est interdite en Wallonie pour les particuliers. Ces produits ne peuvent plus se trouver en libre accès. Ils doivent soit se trouver sous clés, soit dans un étalage hors d'accès par les acheteurs.

 

A partir du 1er juin 2018 : Zéro phyto dans et à proximité des espaces accueillant du public vulnérable !

 

Dès le 1er juin 2018, l’utilisation des produits phytopharmaceutiques sera interdite dans les espaces fréquentés par les groupes vulnérables : les écoles, crèches, centres de loisirs, maisons de repos, centres de revalidation, maisons médicales, hôpitaux, parcs d’attraction, aires de jeu, centres sportifs… 

Pour plus d'informations, consultez la brochure : Objectif "ZERO PESTICIDE" pour la santé de tous !

 

Le Pôle wallon de Gestion Différenciée a pour mission d’accompagner les gestionnaires d'espaces publics et privés dans leur transition vers une Wallonie sans pesticides.

 

Cette asbl propose, entre autre, aux hôpitaux et autres établissements liés à la santé :

  • Une formation gratuite pour leurs sous-traitants sur le désherbage alternatif : comment choisir les machines, comment bien les utiliser, comment gagner du temps avec les plantations, les pelouses… ;

  • Une visite gratuite des espaces extérieurs : conseils techniques pour l’entretien sans pesticides, réponses aux questions ;

  • Et éventuellement un rapport de visite, inventaire et plan de gestion/aménagement sans pesticides des espaces extérieurs.

 

Elle propose également aux écoles et crèches une visite de leurs espaces extérieurs afin de leur donner des conseils techniques pour l’entretien sans pesticides et des réponses à leurs questions.

A partir du 1er juin 2019 : Zéro phyto pour les espaces publics !

Depuis le 1er juin 2014, la manière d’entretenir les espaces publics a changé. La période de transition de 5 ans, qui devra amener les gestionnaires d’espaces publics vers le « zéro phyto » au 1er juin 2019, est entrée en vigueur. En tant que gestionnaire d’espaces publics, vous pouvez obtenir de plus amples informations sur la façon d’atteindre cet objectif « zéro phyto », grâce aux « facilitateurs » mis en place par la Wallonie au sein du Pôle wallon de Gestion Différenciée.

Affiche à télécharger gratuitement: Objectif "ZERO PHYTO" dans votre commune !